Que faire à Séville : les 6 lieux incontournables à ne pas rater

Séville

Séville, la capitale de l’Andalousie, est une ville du sud de l’Espagne. Elle est traversée par le Guadalquivir, l’unique fleuve navigable du pays. Séville est une ville au passé prestigieux, ce qui explique l’immensité et la richesse de son patrimoine culturel et artistique. C’est également une des destinations touristiques les plus prisées d’Europe du Sud et nombreux sont ceux qui rêvent de faire la visite de la belle andalouse.

Les six meilleures choses à voir et faire à Séville

Séville est une ville grandiose et beaucoup de visiteurs en tombent amoureux dès leur premier séjour. Rendez-vous sur viree-malin.fr pour préparer votre visite et découvrir ses incontournables. La richesse et la diversité de son patrimoine mauresque est vraiment uniques. Séville est la ville la plus ensoleillée d’Europe du Sud où l’on peut passer un séjour agréable. Son nom évoque forteresses, ruelles médiévales, places baignées de soleil, parfum de fleurs d’oranger, en passant par les spectacles de flamenco et la dégustation de tapas.

L’Alcazar de Séville: un palais classé au patrimoine mondial de l’unesco

Sur la liste des six incontournables quand vous allez visiter la ville, on trouve l’Alcazar, ce palais emblématique de Séville qui se trouve juste à quelques pas du bâtiment des Archives générales des Indes. Le Palais de l’Alcazar classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, séduit d’emblée le visiteur. L’Alhambra de Séville et ses somptueux jardins est comme une parenthèse dans le temps. Il conte les splendeurs de mille années d’art et d’histoire, de temps passés que l’on n’est pas près d’oublier.

La cathédrale Notre-Dame du siège : l’emblématique mosquée-cathédrale de Séville

La cathédrale de Séville et la Giralda sont d’autres emblèmes de la ville en termes de visites historiques incontournables. La Cathédrale de Séville fut d’abord une mosquée avant de se voir transformée en cathédrale. Outre sa splendide architecture, ce joyau culturel héberge une remarquable collection de pièces d’orfèvrerie et de tableaux ainsi que la sépulture de Christophe Colomb. La Giralda est le nom donné à l’ancien minaret de la mosquée qui est devenu le clocher de la cathédrale. En gravissant les marches du minaret les visiteurs accèdent à une plateforme d’où ils peuvent jouir d’une vue panoramique extraordinaire sur la capitale andalouse.

Un héritage millénaire qui séduit les visiteurs

En fait, peu de visiteurs sont amenés à se poser la question que faire à seville car dès qu’ils arrivent dans la ville, ils se rendent compte que c’est un endroit époustouflant et berceau de plusieurs cultures et civilisations. Au programme des incontournables de Séville, la fabuleuse Plaza de Espagna, la place la plus connue de la ville. Dans et tout autour du Parc Maria Luisa, on peut admirer des constructions qui virent le jour pour l’Exposition ibéro-américaine et qui abritent aujourd’hui des administrations publiques. C’est l’architecte Anibal Gonzalez qui imagina cette place de style Renaissance. Les cinquante-deux fresques qui l’ornent symbolisent les cinquante-deux provinces d’Espagne.

Les arènes de Séville : les plus anciennes et les plus belles arènes d’Espagne

La Plaza de Torros de la Maestranza est un autre endroit de Séville à visiter absolument et ce que vous soyez adepte ou non de la tauromachie. En effet, l’architecture baroque des arènes du Real Maestranza de Caballería valent le détour. Celles-ci furent construites au XVIIIe siècle et abritent un décor grandiose où se perpétue la tradition millénaire espagnole. Non loin de là, un musée très intéressant qui relate l’histoire de la tauromachie à travers une collection d’œuvres d’art.

Séville, une ville vraiment très agréable

La Plaza de Espagne est un endroit magique où les Sévillanos se donnent rendez-vous pour se promener à l’ombre des orangers quand il fait chaud. Il s’agit d’une des places les plus spectaculaires de la ville, car c’est un espace monumental que l’on ne lasse pas de découvrir.

Le parc Maria Luisa, le poumon vert de Séville

Le Parc maria Luisa est un écrin de verdure qui jouxte le fleuve Guadalquivir. Il est entouré de trésors architecturaux comme la Fontaine des Grenouilles. Non loin de là, la Plaza de las Palomas qui abrite le Musée des Arts et Traditions populaires, le Pavillon Royal ainsi que le Musée archéologique de Séville. Spectacle grandiose assuré. Non loin de là, vous tomberez sous le charme du quartier de Santa Cruz qui est le cœur touristique de la ville avec la Cathédrale de Séville et l’Alcazar. Profitez-en pour déjeuner dans un des bars à tapas de la Calle Mateos Gago dont la spécialité est le poulpe au jambon ibérique. Les ruelles adjacentes du vieux quartier juif bordées d’orangers sont propices à la flânerie et à la découverte de l’artisanat et des céramiques locales.

Le Metropol Parasol: une œuvre d’art moderne

Situé sur la Plaza de la Encarnacion, ce bâtiment en bois est aussi connu sous le nom du « Champignon de Séville ». C’est Jurgen Mayer, un architecte allemand, qui le conçut. Il héberge notamment le musée d’archéologie.

Séville une expérience de voyage inoubliable

Ceux qui décident de visiter seville, se rendent compte qu’il y a plein de choses à voir et à faire dans cette ville et qu’un seul passage ne suffit souvent pas. L’architecture de la ville est à l’image de son passé. Une combinaison de styles qui lui confère un charme particulier. Les passionnés d’histoire et de beaux monuments trouveront des trésors baroque, gothique, mauresque… Et ce n’est pas pour rien que ces trois trésors architecturaux furent classés au Patrimoine mondiale de l’Unesco : l’Alcazar, la Cathédrale et les Archives des Indes

Quelle est la meilleure période pour visiter Séville ?

Si vous ne craigniez pas la chaleur, vous pouvez visiter Séville de juin à septembre inclus. À partir d’octobre les températures sont moins élevées. Les mois d’hiver permettent de découvrir Séville, mais sans goûter aux plaisirs de la baignade.

Les perles de culture, un joyau de la France
Spa jacuzzi : caractéristiques et avantages