Quels sont les éléments indispensables d’un faire-part ?

faire-part

Le faire-part est non seulement une invitation, mais aussi un gage de la bonne entente et du respect qu’on témoigne à son destinataire. Aujourd’hui, il gagne de plus en plus en célébrité malgré l’ascension des nouveaux éléments digitaux qui permettent de diffuser plus rapidement les différents événements de la vie. Voici les éléments incontournables que vous devez inclure dans un faire-part.

Les informations de base

Le rôle principal d’un faire part, c’est d’informer les destinataires d’un événement spécial. De ce fait, il doit renfermer toutes les informations essentielles relatives à cet événement en question. Qu’il s’agisse d’un faire part de mariage ou d’un faire part de naissance, il ne devrait pas avoir d’exception.

Parmi les informations basiques qui doivent être contenues dans le faire-part, il convient de préciser le nom des protagonistes. Dans ce sens, s’il s’agit d’un faire-part de mariage par exemple, le nom du couple doit figurer en premier lieu.

Après, il faut inclure le nom des parents des futurs mariés ou bien le nom de leurs parrains si le mariage est en grande partie financé par ces derniers. Si ce n’est pas le cas, les mariés ont le choix d’inclure leurs noms ou pas.

Dans le cas d’un faire-part de naissance, il va sans dire que le nom complet du bébé doit être inclus dans son annonce de naissance. Le nom des parents ou de ses frères et sœurs peut également être mentionné.

Après les noms, les dates importantes doivent aussi être inscrites sur le faire-part. En ce qui concerne le faire-part de mariage, sachez que les dates des différentes cérémonies doivent être clairement indiquées dans le faire part.

D’abord, vous devez informer vos invités de la date de la cérémonie civile qui se déroulera à la mairie. Après, vous devez aussi indiquer la date de la cérémonie religieuse s’il y en a. La date du dîner de mariage doit aussi être indiquée. Sans oublier celle du brunch après le mariage.

Pour une carte de naissance, la date la plus importante est sans doute celle de la naissance du bébé. Vous devez à cet effet l’indiquer clairement dans votre tendre annonce.

Outre les dates, les heures relatives aux différentes cérémonies doivent aussi être définies dans le faire-part de mariage. Si vous optez pour un faire part sur mesure, vous pourrez avoir une carte d’invitation toute faite avec toutes les informations déjà claires. Dans le cas d’un faire-part standard, vous devez encore remplir ces différentes variables à la main, une par une.

Quant à l’heure de naissance du bébé, vous avez le choix entre l’annoncer dans le faire-part de naissance ou pas. En effet, pour diverses raisons, certains parents ne souhaitent pas divulguer toutes les informations relatives à l’arrivée de leurs enfants.

Les informations supplémentaires

Une fois que vous aurez indiqué les informations essentielles et obligatoires dans votre faire-part, vous devez tout de même ajouter quelques informations jugées complémentaires, mais qui sont tout de même utiles.

À titre d’illustration, concernant le faire-part de mariage, il ne faut pas oublier d’indiquer les différents endroits où les différentes cérémonies auront lieu. Dans ce sens, vous êtes tenus d’informer vos convives de la manière la plus optimale possible.

En effet, vous pouvez collecter toutes les informations afférentes au lieu de rassemblement pour votre cérémonie. S’il s’agit d’une mairie, vous pouvez même indiquer le département ainsi que la région pour éviter les malentendus.

De même, pour les lieux de réception, il est vivement conseillé d’indiquer leurs emplacements exacts, avec leurs noms commerciaux ou les surnoms, pour que les gens les reconnaissent. Vous pouvez même indiquer leurs localisations GPS pour aider vos convives à se retrouver facilement.

Vous avez également la possibilité de donner les noms de ces différents lieux qu’ils utilisent sur leurs pages web respectifs. De ce fait, vous pouvez avoir la certitude que vos invités se rendront bel et bien dans les lieux que vous avez indiqués.

Sinon, les réseaux sociaux sont de repères infaillibles que vous pouvez montrer à vos convives. Vous pouvez indiquer le lieu de réception de votre mariage en utilisant le nom sur Facebook ou bien sur twitter.

Et en ce qui concerne le faire-part de naissance, sachez que les informations supplémentaires que vous pouvez indiquer à vos amis et aux membres de votre famille doivent porter sur le bébé. Ces informations peuvent alors concerner son lieu de naissance, son adresse actuelle ou encore son poids et sa taille à la naissance.

Comme il s’agit d’informations complémentaires, les parents restent libres de les indiquer ou non dans le faire-part de naissance. En effet, certains parents peuvent vouloir garder en secret ces détails de la vie de leurs nourrissons.

Les coordonnées de l’expéditeur

Une fois que vous aurez fini de détailler les protagonistes, les dates importantes, les heures à mettre en valeur ou encore les lieux à retenir pour votre invitation, vous devez inclure une autre information de taille dans votre faire-part de mariage.

En effet, pour diverses raisons, vous devez inclure vos coordonnées respectives dans votre faire-part de mariage. D’abord, les coordonnées sont utiles pour permettre à vos invités de vous contacter durant les préparatifs ou pour d’autres moments après le mariage en question.

Si certains de vos invités ont besoin de plus amples informations relatives au déroulement de votre mariage, ils pourront ainsi vous contacter directement. Comme vous indiquerez vos coordonnées respectives, vos invités auront le choix entre vos différents numéros ou vos différentes adresses.

Mais les coordonnées ne servent pas uniquement à vous contacter pour obtenir des informations complémentaires pour votre mariage. En effet, ils seront aussi utiles pour vous prévenir si un invité spécifique ne sera pas de la fête.

Pratiques et rapides, leurs appels vous aideront à changer le planning par rapport à l’absence d’une personne particulière. Vous pouvez, à titre d’exemple, décider de le remplacer par un autre invité ou bien utiliser ces informations pour avertir vos prestataires pour les différentes cérémonies.

Sinon, en communiquant vos coordonnées, vous avez également la possibilité à vos convives de vous contacter après le mariage. En effet, s’ils sont invités pour le jour J, cela signifie qu’ils tiennent une place prépondérante dans votre vie.

Vous leur donnez dans ce sens la possibilité de rester en contact avec vous pour prendre de vos nouvelles, pour donner aussi de leurs nouvelles ou encore pour aborder d’autres sujets avec vous.

Les informations annexes

En ce qui concerne le faire-part de mariage, sachez que les informations obligatoires et les données complémentaires peuvent être complétées par d’autres informations en relation avec les fêtes ou le déroulement de la cérémonie.

En effet, pour diverses raisons, vous pourrez inciter vos invités à suivre des conditions ou bien des organisations spécifiques durant certains moments de votre cérémonie de mariage. Et il se trouve que vous devez indiquer ces informations spécifiques dans le faire-part de mariage.

À titre d’illustration, il peut s’agir du dress code à adopter lors de la cérémonie ou bien du code couleur qui sera mis en exergue lors de toute la fête. Si vous n’indiquez pas ces infos dans votre faire-part, vous risquez de ne plus trouver le moment ni l’occasion de les communiquer à vos convives.

Pourtant, la tenue à adopter et le style vestimentaire à privilégier durant votre mariage tient un rôle de taille non seulement pour votre fête, mais aussi pour vos invités qui doivent tout de même se préparer pour l’occasion.

Dans ce sens, il est à préciser que quand vous formulez ce type de communication dans votre faire-part de mariage, pensez à être le plus clair et le plus concis possible. En effet, si vous voulez que vos invités s’habillent en rouge et noir, précisez que vous voulez qu’ils s’habillent avec des vêtements rouges ou noir ou les deux.

De même, si vous souhaitez que vos convives se fondent dans le décor en relation avec votre thématique, expliquez directement que vous voulez qu’ils adoptent votre thématique dans le choix de leurs habits pour le jour J.

Pensez aussi à préciser à quel moment ils devront porter les tenues que vous exigez : lors de la cérémonie civile, durant les dîners de mariage, pendant la cérémonie religieuse ou bien pendant la fête ou le banquet.

Si vous voulez que les invités n’emmènent pas leurs enfants durant les banquets, les dîners ou bien lors de la cérémonie à la mairie, pensez aussi à le communiquer directement dans votre faire-part de mariage.

Optez dans ce sens pour un discours, certes direct, mais aussi et surtout respectueux. En effet, vos invités ne peuvent pas tous avoir le même degré de perception face à cette annonce et un seul mot maladroit peut les emmener à créer des problèmes.

À titre d’illustration, vous pouvez dire que la cérémonie civile serait plus ennuyante pour les enfants ou bien que les dîners sont des fêtes tardives qui pourraient fatiguer rapidement les enfants et les bébés.

En guise de compensation, vous pouvez par exemple dire que malgré cela, vous réservez un brunch après mariage où tout le monde sera le bienvenu ou bien que vous avez emménagé une cour non loin de votre salle de réception pour amuser les enfants.

Dans tous les cas, pensez à être concis dans vos préférences, que ce soit en termes d’enfants ou encore d’animaux domestiques. Sans cela, vous pourrez avoir des malentendus qui risquent de vous causer des problèmes durant le plus beau jour de votre vie.

 

Un texte personnel

Sinon, de plus en plus de jeunes mariés et de jeunes parents décident aujourd’hui d’inclure dans leur faire part personnalisé un texte personnel. En principe, il s’agit d’un petit texte qui narre une petite anecdote à l’encontre des mariés ou bien concernant le petit bébé qui vient de naître.

Ce petit texte hautement personnel peut être écrit par l’un des futurs mariés ou bien par un des parents du nouveau-né s’il s’agit d’un faire-part de naissance. Grosso modo, il reste libre et n’est soumis à aucune règle spécifique.

De même, ce petit texte à la fin de la carte d’invitation n’est pas non plus obligatoire. Dans ce sens, vous n’êtes vraiment pas obligé de le rédiger, encore moins de l’inclure dans votre faire-part de mariage ou dans votre faire-part de naissance.

Ensuite, il convient de préciser que le thème de ce petit texte de quatre à cinq lignes n’est pas fixe, mais repose surtout sur les sentiments de l’écrivain et sur les informations qu’il ou elle souhaite partager aux destinataires du faire-part.

Il en est de même pour le style du texte. Puisqu’il n’y a aujourd’hui aucune règle qui fixe le style d’écriture adopté, vous pouvez vous tourner vers votre sens de créativité et proposer un poème, un texte humoristique, une blague ou juste un texte informatif.

Parmi les informations que vous pouvez inclure dans le texte personnel que vous inclurez à la fin de votre faire-part de mariage, on peut par exemple citer l’histoire de votre rencontre, celle de la demande en mariage ou bien celle des périples que vous avez bravés pour préparer le jour J.

Vous pouvez aussi donner quelques explications de la thématique que vous avez opté pour la célébration de votre mariage. Vous pouvez indiquer pourquoi vous avez fixé votre choix sur des couleurs, des lieux de cérémonies ou bien des endroits spécifiques.

Vous avez également la possibilité de partager à vos invités où allez-vous faire votre lune de miel ou encore comment vous allez vous organiser après le jour J. Le choix de la thématique que vous voulez mener le texte personnel est vaste et repose surtout sur vos affinités.

Si vous projetez d’inclure un texte personnel au faire-part de naissance qui annoncera à vos proches et à vos amis l’arrivée de votre petit enfant, vous avez également beaucoup de thématiques entre lesquelles vous pouvez vous inspirer.

À titre d’illustration, on peut citer l’histoire du déroulement de la naissance de bébé, en partant de la maison jusqu’à son arrivée. Vous pouvez aussi partager avec vos proches vos premières impressions en étant en contact avec votre bébé.

Si l’envie vous vient, vous pouvez également narrer les sentiments et les préparatifs des ainées pour l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille. Mais vous pouvez simplement vous limiter à l’explication de votre choix des prénoms de votre enfant.

Et tout comme pour le faire-part de mariage, ce texte demeure entièrement facultatif. Vous pouvez l’inclure ou pas dans votre faire-part de naissance.

Découvrir les meilleures nouvelles tendances de lunettes pour hommes et femmes en ligne
Pourquoi les e-liquides contiennent-ils de la glycérine végétale ?