Quand consommer ses acides aminés ?

acides aminés

Pour fonctionner, l’organisme a besoin de certaines molécules et de certains nutriments essentiels. En réalité, la constitution de l’organisme repose sur des éléments qui jouent diverses fonctions métaboliques. La plupart de ces molécules sont apportées à l’organisme par l’intermédiaire des aliments. C’est la raison pour laquelle il est très recommandé de surveiller son alimentation. De plus en plus, la croissance démographique dégrade la qualité des produits alimentaires et transforme les habitudes alimentaires de milliers de populations. Entre la sédentarisation grandissante et le risque d’une carence alimentaire ou d’une alimentation déséquilibrée, il devient nécessaire de procurer à son organisme les nutriments essentiels comme l’acide amine. Il n’est pas rare d’entendre dire qu’il faut consommer des acides aminés ou des acides aminés essentiels. Que représentent les acides aminés pour l’organisme ? Si vous n’êtes pas certain d’avoir tout saisi de ces molécules biologiques essentielles pour votre organisme, nous vous donnons toutes les indications sur les moments propices à leur utilisation.

Que représente cette molécule ?

Les acides aminés représentent une catégorie de molécule dont les propriétés chimiques sont indispensables à la formation des protéines dans l’organisme. En réalité, la construction musculaire nécessite des protéines. Sur le plan de la composition chimique, ces protéines sont composées d’une chaîne de différents acides aminés. Ces acides aminés ont une structure caractéristique commune : ils possèdent un groupe aminé articulé autour de l’atome d’hydrogène. Cette configuration particulière leur procure des fonctionnalités exceptionnelles en comparaison aux autres nutriments issus de la nutrition. C’est la raison pour laquelle ils jouent un rôle prépondérant dans la construction musculaire des tissus et de tous les organes du corps. Bien que l’opinion collective réfère la consommation des acides aminés aux personnes pratiquant des activités physiques de musculature, il importe de relever que ces composés s’imposent comme des substances indispensables pour tout individu. Elles forment une famille de molécules qu’il convient de répartir en plusieurs catégories : les acides aminés essentiels, les acides aminés semi-essentiels et les acides aminés non-essentiels.

Acides aminés essentiels, acides aminés semi-essentiels, et acides aminés non-essentiels : quelle est la différence ?

Les acides aminés essentiels sont des molécules qui ne peuvent pas être produites par l’organisme. Ils sont dits essentiels, car bien qu’ils soient vitaux pour le corps, ce dernier a besoin d’un apport spécifique afin de suppléer à leur fabrication. Il en existe fondamentalement neuf : leucine, valine, isoleucine, tryptophane, histidine, méthionine, lysine, thréonine, phénylalanine. À l’opposé, il existe aussi les acides aminés non-essentiels. Ces composés quant à eux, peuvent être directement synthétisés par l’organisme à partir des aliments : alanine, arginine, acide aspartique, cystéine, glutamine, glycine, proline, ornithine, sérine, tyrosine. Entre ces deux catégories, on retrouve également dans l’organisme les acides aminés dits semi-essentiels, car ils sont généralement produits par le corps. Cependant, des concours de circonstances peuvent créer une certaine carence qui ne favorise pas un fonctionnement physiologique normal. C’est la raison pour laquelle ces acides aminés (sérine, arginine, Tyrosine, Proline, Ornithine, Glutamine, Cystéine) doivent être périodiquement fournis à l’organisme.

Où trouver des acides aminés à consommer

Un juste régime alimentaire doit s’adapter aux besoins physiologiques de l’individu ainsi qu’à ses activités quotidiennes. Ainsi un athlète ou un manœuvre aura forcément des besoins en acides aminés plus élevés qu’un employé de bureau, car il justifie d’un besoin en construction musculaire plus important. En conséquence, il n’est pas toujours nécessaire de prendre des suppléments alimentaires riches en acides aminés. L’exigence d’une telle compensation dépend de vos besoins physiologiques, mais également de votre âge et d’autres facteurs subjectifs. En cas de doute, il est préférable de consulter l’avis d’un médecin ou d’un nutritionniste.

Comment aider votre organisme ?

L’importance justifiée des acides aminés ne doit pas être une source de consommation incontrôlée de tous les acides aminés existants. Il est déterminant de savoir identifier le rôle de chaque molécule et l’opportunité d’en user. Il est généralement recommandé d’opter pour une ingestion sous forme de poudre, car il est ainsi plus facile de mieux maîtriser le dosage. Pour un athlète, la consommation d’acide aminé doit précéder un entraînement pour suppléer toute carence en cours d’activité. Cependant, ces compléments alimentaires peuvent être aussi recommandés à tout moment de la journée en fonction des besoins individuels. Par exemple, le matin, une dose de théanine peut servir à vaincre le stress, l’anxiété et la nervosité. De même en fin de jour, un dosage de 1 à 2 g de Tryptophane peut vous procurer un sommeil récupérateur et vous aider à lutter contre l’insomnie. Si vos activités quotidiennes vous laissent en marge d’un menu équilibré, la consommation d’acides aminés essentiels pendant le repas est indispensable.