Pourquoi les e-liquides contiennent-ils de la glycérine végétale ?

E-liquide

Produits servant de carburants pour les cigarettes électroniques, les e-liquides sont constitués de divers composés, et dont les quantités influencent significativement l’expérience de vapotage. Ces derniers sont principalement composés de Propylène Glycol (PG), Glycérine Végétale (VG) et arômes avec des dosages variés, ce qui permet aux fabricants de créer un spectre de eliquide en mesure de satisfaire le maximum de consommateur. Assumant un rôle essentiel au sein du mélange primaire et final, la glycérine végétale demeure notamment l’ingrédient irremplaçable d’un e-liquide en lui donnant les propriétés essentielles pour répliquer certains effets de consommation d’une cigarette traditionnelle.

Glycérine végétale : la douceur de la nature dans le e-liquide

· Un ingrédient primaire

La glycérine végétale ou glycérol est une molécule naturelle présente dans différents composés organiques (boisson, aliment, etc.), et celle-ci est massivement exploitée au sein de nombreuses industries (chimique, pharmaceutique, cosmétique, etc.). En effet, son omniprésence dans la société moderne reste relativement discrète, mais ses propriétés physico-chimiques sont à la base de la fabrication d’une multitude de produits (crèmes, solvants, médicaments, etc.). Dans le cas d’un e-liquide, la glycérine végétale est la matière permettant de produire de la vapeur, et plus le ratio PG / VG tend en faveur du VG, plus le volume de fumée devient important.

· Choisir son taux de VG

La dose de VG contenue dans une fiole de e-liquide est un facteur déterminant pour choisir le combustible à consommer avec la e-cigarette. Par exemple, un ratio PG / VG de 50 / 50 indique que ces 2 composés ont une concentration similaire dans le mixe, et celui-ci reste la valeur la plus retrouvée sur le marché suite à l’équilibre entre la création de vapeur et restitution des saveurs. En revanche, les vapoteurs débutants sont recommandés d’opter pour les e-liquides avec une proportion de 70 / 30 pour maintenir une expérience comparable à la consommation d’une cigarette classique.

Par ailleurs, de nombreux sites comme taklope.com proposent une gamme complète de e-liquide à verser directement dans une cartouche pour répondre immédiatement aux besoins de chaque vapoteur.

Des caractéristiques ubiquistes

· Des propriétés particulières

Liquide visqueux, épais, inodore et incolore, la glycérine végétale possède une saveur généralement sucrée en adoucissant principalement le goût du e-liquide. De même, ce dernier ne présente aucune toxicité sur l’organisme à différentes proportions, et l’ajout de VG additionnel dans un flacon donne la possibilité de modifier davantage l’expérience du vapoteur. De ce fait, celle-ci délivre la sensation de douceur durant une vape en inhibant l’effet du hit issu du PG.

· Des contre-indications à considérer

L’absorption de la VG au sein d’un eliquide durant certaines conditions peut être déconseillée même si des effets éventuellement négatifs demeurent à prouver. En outre, les personnes enceintes ne doivent pas s’exposer à la fumée de la vape, car elle est susceptible de véhiculer des composés similaires à ceux d’une cigarette standard dès lors qu’elle contient de la nicotine.

De plus, la surchauffe de la glycérine (température de chauffe > 280 °C) peut engendrer une dégradation de la molécule et causer la formation de radicaux secondaires potentiellement indésirables (aldéhydes, acroléine, etc.). Le vapoteur détecte alors une saveur âcre et désagréable rapidement reconnaissable, mais les autorités sanitaires déclarent en revanche que l’inhalation ne présente pas de danger immédiat sur la santé.

Do-It-Yourself : personnaliser la quantité de VG

Les vapoteurs vétérans décident généralement de concocter leur e-liquide pour cigarette électronique dans l’intention de personnaliser le goût en dehors des expériences proposées sur le marché. En occurrence, le développement des e-liquides fabriqués par ces derniers via la méthode du DIY favorise l’homogénéisation des composants (PG, VG, nicotine, arômes, etc.).

Toutefois, l’opération nécessite de la patience ainsi que du savoir-faire pour garantir une maturation optimale du produit fait maison. N’étant pas soumise à la loi TDP, la procuration de glycérol est donc triviale auprès des prestataires reconnus (en boutique ou en ligne) à condition de limiter le volume à 5 litres. Attention, la VG utilisée pour créer un e-liquide est un élément de grade pharmaceutique raffiné à 99 % et ne contient pratiquement aucune huile par rapport à la variante utilisée pour des applications cosmétiques.

La période de maturation est aussi régie par le ratio PG / VG ainsi que le nombre d’arômes inclus dans la sauce primaire. Par conséquent, les e-liquides gourmands demandent plusieurs semaines avant d’être consommables tandis que les variantes fruitées ne requièrent que quelques jours.

Une durée de vie à ne pas excéder

La glycérine végétale présente dans un flacon de e-liquide possède une date limite d’utilisation à ne pas dépasser au même titre que les autres composants, et chaque fumeur est tenu de respecter la date indiquée sur celui-ci. D’ailleurs, les e-liquides high VG requièrent une configuration particulière des e-cigarettes afin de chauffer correctement le mélange sans endommager la résistance de l’appareil. Il faut rajouter que la dégradation des e-liquides est directement exacerbée par différents facteurs existant dans leur environnement (chaleur, luminosité, air, etc.), ce qui impose une conservation au sein d’un endroit adapté comme le réfrigérateur.

Les perles de culture, un joyau de la France
Spa jacuzzi : caractéristiques et avantages