Des compléments alimentaires pour être aidé face à l’intolérance au lactose

intolérance au lactose

De nos jours, de nombreux Français sont atteints de l’intolérance au lactose, la plupart d’entre eux sont encore des enfants. Bien que ce ne soit pas une maladie grave, il provoque tout de même des symptômes digestifs inconfortables comme de la diarrhée, de nausées et des douleurs abdominales. À ne surtout pas confondre avec l’allergie aux protéines de lait, qui provoque des conséquences encore plus grandes que l’intolérance au lactose.

 Alors, demandez-vous peut-être, comment faire face à ce problème ? Existe-t-il des traitements pour le soigner ? Pour mieux répondre à cette question, découvrez d’abord ce que c’est l’intolérance au lactose.

Qu’est-ce que l’intolérance au lactose ?

Le lactose est un sucre naturel, tout comme le saccharose, mais ils se trouvent dans le lait des mammifères et les produits laitiers comme les fromages, le yaourt, etc. Et notre corps, l’intestin grêle pour être plus précis, produits des enzymes intestinales appelées : la lactase. Sa principale fonction, c’est de digérer le lactose en lui décomposant en deux sucres différents ; le galactose et le glucose, pour que l’intestin puisse facilement les absorber. Et, quand votre corps ne dispose pas du tout ou pas suffisamment de ces enzymes essentielles, vous n’arrivez plus à digérer le lactose et c’est cela qui provoque l’intolérance au lactose.

De plus, ce lactose qui est un sucre complexe, devient indigeste par votre intestin, produit après un ferment lactique dans le gros intestin et qui provoque ensuite les maux de ventre et les troubles digestifs.
Alors, comment lutter contre ce problème ? Quelle est la solution la plus appropriée pour faire face à l’intolérance au lactose ? 

Adapter son alimentation

Vous préfériez peut-être éviter tous les aliments contenant du lactose et cela semble évident comme solution, mais malheureusement, ce n’est pas du tout facile qu’il y paraisse ! Parce que le lactose est parfois présent dans des aliments où on l’attend le moins, comme les biscuits, les pains, les céréales, voire dans les médicaments. Donc, évitées, toutes les sources de lactose ne sont pas du tout la solution idéale, en plus, notre corps a besoin des produits laitiers pour apporter des nutriments essentiels comme le calcium. Le mieux alors, c’est de consulter un spécialiste, faire un diagnostic complet pour mieux connaître votre état, car parfois, ce n’est qu’une question de quantité. C’est-à-dire que chacun a son propre seuil ou degré de tolérance, et le diagnostic vous permet de connaître quelle quantité de teneur en lactose vous pouvez ingérer dans votre nutrition quotidienne. 

Les compléments alimentaires Lactolérance

Produite par le laboratoire PhysioSynthèse et lancé en 2010, le Lactolérance est un complément alimentaire qui est présenté sous forme de gélules et qui n’est pas du tout des médicaments et ne remplace pas une alimentation équilibrée et saine. D’ailleurs, sa principale fonction, c’est d’aider l’organisme à compenser les manques en lactase et améliore ainsi la digestion du lactose, supprimant ensuite les symptômes digestifs inconfortables de l’intolérance au lactose. De plus, il existe deux types de Lactolérance que vous pouvez prendre en fonction de votre besoin. Le premier concerne le Lactolérance 4500, si vous pensiez que votre déjeuner ou dîner, aurait potentiellement des produits qui contiennent du lactose, une ou deux gélules vous suffisent pour aller mieux. Le Lactolérance 4500, agit immédiatement et dure jusqu’à environ 45 minutes et en cas de repas prolongé vous pouvez sans aucun risque doubler la prise tout en tenant compte du nombre de gélules que vous prenez à votre taux d’intolérance. Quant au deuxième, qui est le Lactolérance 9000, il est deux fois plus concentré que le lactolérance 4500 et réserve uniquement à ceux qui a le dégrée d’intolérance sévère, c’est-à-dire à ceux qui souffrent d’un déficit total en enzyme lactase.