De quoi est composée l’huile au CBD ?

huile au CBD

Récemment, l’huile au cbd est devenue de plus en plus populaire sur le marché. Dotée de plusieurs bienfaits, l’huile de cbd est employée quotidiennement comme produits de soin, mais aussi pour traiter certaines pathologies. Par l’entremise des boutiques en ligne, il est devenu plus simple d’en dénicher. Mais de quoi est composée cette fameuse huile ? Quelles sont les vertus qui lui sont attribuées et comment doit-on utiliser cette huile ? Découvrez dans cet article les réponses à ces questions qui intriguent tant de gens.

Ce qu’il faut savoir sur l’huile au cbd  

Le cbd ou cannabidïol est le deuxième principe actif du cannabis ou chanvre indien. À l’inverse du THC qui est le premier composant, le cbd ne possède pas de propriétés psychoactives. En effet, l’exploitation du cannabis est devenue autorisée dans certains pays comme la France. Toutefois, d’autres comme les États-Unis ne l’autorisent pas encore. Pour profiter des avantages de cette substance, la demande en cbd s’amplifie. Dès lors, les entreprises de fabrication de produits à base de cbd s’élargissent. Un des aperçus existants est l’huile au cbd. Cette essence huileuse est extraite de la plante cannabis ou du Cannabis Sativa et est constituée de cannabinoïdes en proportion variantes.

Particulièrement, si vous souhaitez vous procurer d’huile de cbd, diverses agences en ligne en proposent désormais. Vu qu’elle ne peut pas être considérée en tant que médicament, vous n’avez pas besoin d’ordonnance pour l’achat. Pourtant, il est judicieux de faire le bon choix en se référant bien sur la qualité et la certification. Opter pour le bio et le premium qualité est le plus recommandés. Pour voir plusieurs offres intéressantes, vous pouvez déjà visiter la page de cbd-greeneo.com et faire votre commande en quelques clics.

L’huile au cbd : une huile riche en cannabidïol et d’autres cannabinoïdes ?

Sur le marché, il est possible de trouver deux catégories d’huile de cbd : l’huile isolate ou simple et l’huile totale ou Full Spectrum. Ces deux présentent une grande différence tant sur leur méthode de fabrication que sur leur composition. Concernant l’huile isolate, elle est fabriquée à base d’isolat ou cristaux de cbd. Ce dernier concerne une poudre de cannabidïol pure à 99 %. Ce cristal blanc est dilué dans un support avec généralement de l’huile alimentaire ou végétale pour avoir une concentration plus basse. Le produit ne contient donc que du cannabidïol comme principe actif.

En revanche, le full Spectrum possède une autre caractéristique. Elle est pure et n’est pas incorporée dans une huile végétale. Elle est extraite directement de la plante. Sa particularité est que lors de son extraction, les autres cannabinoïdes ne sont pas enlevés et demeurent dans le produit obtenu. Ses composants sont effectivement diversifiés. Cette huile à spectre complet contient en grande quantité du cbd mais également d’autres cannabinoïdes tels que CBCA (acide cannabichroménique), CBGA (acide cannabigérolique), CBDA (acide cannabidïolique), etc. Hormis les cannabinoïdes, elle est pourvue de terpènes comme le limonène, linalool, etc. qui sont des substances responsables de certains arômes. Il y a d’ailleurs les vitamines (A, C, E, B) ainsi que des acides gras bons comme l’oméga-3 et l’oméga-6. Eu égard à toutes les caractéristiques de celle à spectre complet, elle apporte plus de bienfaits. De ce fait, elle est la plus prisée sur le marché.

Huile au cbd : très vertueuse pour l’organisme

Les recherches sur l’huile de cbd ne cessent de s’élargir actuellement. Parmi celles qui ont été achevées, les résultats ont démontré des vertus pour l’organisme. Cependant, les études se sont plutôt focalisées sur l’huile à spectre complet que sur l’isolate. Il existe différentes pathologies utilisant le cbd pendant le traitement. Ce composant non psychoactif possède différent potentiel. Il peut agir en tant qu’anti-inflammatoire très efficace. Plusieurs personnes préfèrent opter pour l’huile de cbd à la place des remèdes classiques pour soulager les douleurs chroniques entre autres les fatigues musculaires, les rhumatismes, l’arthrite, les douleurs relatives aux menstruations ou migraines. Le principe actif de l’huile va soulager la zone concernée et réduire l’inflammation. Le cbd est de même un excellent anti-anxiolytique. Son administration aide à la réduction de stress et d’anxiété mais aussi permet l’amélioration du sommeil pour les insomniaques. Le cbd va procurer une sensation de bien-être au quotidien. Par surcroît, il est doté d’une propriété antioxydante. Une raison pour laquelle il est employé pour lutter contre les maladies neurodégénératives. Il peut assurer également la réparation des cellules endommagées. Hormis le cbd, les autres cannabinoïdes présentent aussi des bienfaits irréprochables. Par exemple, le CBG (cannabigérol) possède une propriété antibactérienne, et le CBC qui travaille en synergie avec le CBD aide au renouvellement cellulaire.

Différentes manières pour la consommer et posologie

Différentes possibilités se présentent pour consommer l’huile de cbd. Tout d’abord, elle peut être administrée en tant que compléments alimentaires. Pour cela, sa prise peut être pas voie orale ou sublinguale. Ce deuxième mode consiste à mettre 2 ou 3 gouttes d’huile sous la langue. Si la finalité est pour soulager les zones douloureuses, la voie cutanée est la plus appropriée. À part l’idée de la consommer brute, il est également recommandé de l’incorporer dans les préparations culinaires. Ceci facilite son assimilation par l’organisme. Il est possible de mettre quelques gouttes d’huile de cbd dans la soupe, dans les salades ou dans les gâteaux. En plus, les ingrédients de l’huile vont procurer plus d’arômes et de saveurs aux plats. Cependant, son usage dans la cosmétique est devenu très bénéfique. Il suffit de mettre une petite quantité dans les crèmes de soins journaliers ou la glycérine pour corps ou les crèmes solaires. Ainsi, l’effet antioxydant pour la peau sera plus exploité.  

Quant à la posologie, il dépend de la préférence de chacun. Généralement, la concentration est notée en pourcentage sur l’étiquette. Ce qui permet de connaître la quantité dans le contenant. De plus, le compte-goutte aide à mieux mesurer. Certes, le surdosage n’est pas dangereux, mais il est toujours conseillé de commencer par une faible dose donc 5 % et de monter petit à petit selon le ressenti. Cependant, les femmes enceintes et allaitantes devront s’en priver pour éviter l’effet indésirable sur le fœtus et les nouveau-nés.