Comment devenir informaticien ?

informaticien

Ces dernières années, les métiers de l’informatique ont connu d’importants changements. De plus en plus de grandes entreprises recherchent des experts fiables, surtout avec l’essor des technologies modernes et de l’internet. Les informaticiens titulaires d’un diplôme de niveau bac+2 à bac+5 ont la possibilité de décrocher des emplois bien rémunérés. D’autant que de plus en plus de besoins donnent naissance à de nouvelles spécialités : cloud computing, big data, objets connectés, etc. Quelles sont donc les étapes à suivre pour devenir un expert ? Dans quelle ecole informatique faut-il se former ? Trouvez la réponse à toutes vos questions en lisant ce qui suit.

Suivre une formation courte pour obtenir un BTS ou un DTU !

L’obtention d’un BTS en informatique est indispensable pour entrer dans ce monde. Vous pouvez choisir de vous spécialiser en  » systèmes numériques, option informatique et réseaux  » ou en  » SIO, services informatiques aux organisations « . Pour devenir un véritable expert, poursuivre en DUT GEI est également une bonne idée. Certains se spécialisent également en STID ou en statistique et informatique décisionnelle. Pour ceux qui veulent devenir des informaticiens professionnels et se spécialiser dans les métiers du multimédia et de l’Internet, mieux vaut obtenir un diplôme en MMI. Toutes ces formations semblent être assez sélectives. La procédure d’admission est même basée sur un dossier de candidature et un entretien. La plupart des établissements qui proposent ces formations n’acceptent que les meilleurs. Suivez le site esgi.fr et vous en apprendrez un peu plus. 

Dans le programme que vous suivriez, durant les deux premières années, vous apprendrez les disciplines scientifiques : les mathématiques, les matières techniques comme l’architecture, les réseaux ainsi que les bases de données. Parfois, une école d’informatique peut également proposer des études de commerce et de communication. Ces diplômes sont particulièrement intéressants pour les bacheliers S et ES. Avec le nouveau bac actuel, les étudiants doivent choisir des spécialités en fonction du secteur auquel ils veulent appartenir. Les titulaires d’un BTS ou d’un DUT peuvent par la suite poursuivre leurs études pour obtenir une licence professionnelle. 

La licence professionnelle ou la licence générale : laquelle choisir ?

Afin de se spécialiser et d’augmenter ses chances de trouver un emploi rémunérateur, il est obligatoire de faire des études et d’obtenir une licence professionnelle un an après le BTS ou le DUT. Actuellement, dans les universités les plus célèbres, il est possible de passer par une formation en alternance avec plus de 200 cours de licence professionnelle dans plusieurs domaines : gestion, statistiques, télécommunications et réseaux. En ce qui concerne la licence générale, il faut opter pour une école d’informatique en alternance qui la délivre 3 ans après le baccalauréat. C’est également recommandé si vous souhaitez intégrer un master. A noter que la licence d’informatique débouche généralement sur un master, et pour les étudiants qui veulent aller plus loin et prouver leur expertise, ils ont même la possibilité d’intégrer une école d’ingénieurs. Après cela, ils obtiennent un master MIAGE. Ce dernier est un diplôme de plus en plus apprécié par les recruteurs. Les candidats peuvent en effet acquérir deux compétences pour ensuite occuper deux fonctions : en informatique ainsi qu’en gestion d’entreprise. 

Comment intégrer une école d’informatique ?

Pour intégrer une école ingénieur informatique, il faut tout d’abord passer par la classe préparatoire. Celle-ci dure généralement 2 ans. Au cours de la deuxième année, vous demanderez une admission post-bac. Mais vous pouvez aussi entrer directement dans une école en admission parallèle si vous avez déjà un BTS ou un DUT.

Sachez que les recruteurs préfèrent embaucher des étudiants qui viennent d’une école d’informatique. Si vous avez fait 5 ans d’études dans le domaine, vous aurez certainement acquis toutes les compétences techniques et l’expérience nécessaires lors de votre stage. Mais n’oubliez pas de prouver votre capacité à donner le meilleur de vous-même et à vous investir dans une entreprise qui valorise votre savoir-faire. Le nom de l’établissement dans lequel vous avez étudié est essentiel, mais c’est votre expertise qui est la plus importante. 

Quels sont les débouchés dans le secteur de l’informatique ?

Il existe de nombreux débouchés dans le secteur de l’informatique. Mais tout dépend de la spécialisation que vous choisissez. Vous pouvez travailler dans le domaine de la construction de systèmes informatiques/ordinateurs, de l’édition d’applications/logiciels, de la distribution de produits utilisant les technologies modernes, de la construction automobile ou encore dans les entreprises qui ont accès à un réseau informatique. Notez que le métier de développeur d’applications mobiles est l’un des plus appréciés et même des plus rentables. En effet, les applications deviennent indispensables dans la vie quotidienne de chacun. Vous pouvez postuler au sein d’une entreprise ou travailler en indépendant. Pensez à devenir un expert en sécurité informatique. Avec ce poste, vous effectuerez des missions d’audit pour vos clients, vous sécuriserez les bases de données et mettrez en place des règles d’utilisation des différents outils informatiques.

Guide pour chatter sur Tinder
7 astuces de camping que chaque campeur devrait connaître