Choisir l’assurance auto jeune conducteur adaptée

assurance auto

L’achat de la première voiture et l’obtention de permis de conduire sont généralement les plus attendu chez les jeunes, souvent synonymes de nouvelles opportunités et d’émancipation. En revanche, opter pour la première assurance auto jeune conducteur peut être un casse-tête. Découvrez comment choisir l’assurance auto jeune conducteur adaptée.

Un jeune conducteur : c’est quoi exactement ?

Il n’y a pas de la définition légale de ce qu’est le jeune conducteur dans le code de la route ou le droit des assurances, mais en général, il est considéré comme un conducteur avec un permis de conduire, valable 3 ans, c’est-à-dire la durée d’un permis d’essai. Pour les compagnies de l’assurance automobile, les jeunes conducteurs sont également considérés comme toute personne qui n’a pas été assurée au cours des trois dernières années : soit les conducteurs n’ayant jamais été assurés, que ce soit en leur nom ou selon le contrat d’un parent ou conjoint, soit le conducteur du véhicule de l’entreprise n’est pas désigné comme conducteur dans le contrat d’assurance automobile du véhicule, soit les conducteurs qui ont réémis un code et un permis de conduire après l’annulation de leur permis de conduire. En effet, le Code de la route ne définit pas clairement le sens du terme jeune conducteur. Néanmoins, si l’on doit juger de l’expérience du conducteur, cet état est obligatoire. De manière générale, un jeune conducteur désigne tout conducteur ayant obtenu un permis de conduire depuis moins de trois ans. Toutefois, si vous avez conduit avec un conducteur accompagnant, le délai pour déterminer le statut de jeune conducteur n’est que de deux ans. Pour plus d’informations, cliquez sur netvox-assurances.fr

L’assurance auto jeune conducteur : l’obligation légale

Comme tout automobiliste, le jeune conducteur est légalement tenu de souscrire au moins l’assurance responsabilité civile automobile ou bien la responsabilité civile pour couvrir un accident responsable pouvant causer des dommages corporels ou matériels à un tiers lorsque les circonstances suivantes se produisent. La plupart des compagnies d’assurance pensent que les jeunes conducteurs sont inexpérimentés, ils doivent donc généralement payer un supplément allant jusqu’à 100 % du même prix d’assurance automobile. Selon un article de la loi sur les assurances, cette surprime peut compenser un risque de perte plus important.

Comment payer moins cher l’assurance jeune conducteur ?

Heureusement, lors du choix d’une police d’assurance auto jeune conducteur, il existe encore des moyens de vous éviter d’augmenter votre budget comme la conduite accompagnée, les offres dédiées et l’option pour l’assureur des parents. Si vous obtenez un permis de conduire en conduisant avec vous, sachez qu’à partir de la première année de conduite, vous bénéficierez automatiquement de la réduction de 50 % sur les surprimes facturées par la compagnie d’assurance pour un permis jeune. Certaines compagnies d’assurance proposent des réductions des primes pour les conducteurs de moins de 25 ans. Choisissez la compagnie d’assurance de vos parents. Si vos parents sont des assurés fidèles et ont de bons antécédents, négocier votre police d’assurance auto pour jeunes avec leur compagnie d’assurance peut réduire vos primes jusqu’à -30 %. Assurez le conducteur secondaire dans le contrat d’assurance de vos parents. Si vous n’envisagez pas d’utiliser fréquemment votre voiture ou si vous souhaitez simplement conduire la voiture de vos parents, vous pouvez vous inscrire en tant que deuxième conducteur sur leur contrat ou celui de tout autre membre de la famille. Vous devez respecter certaines conditions de l’utilisation du véhicule, mais vous gagnerez du temps supplémentaire pour qu’un permis jeune devienne un conducteur expérimenté tout en acquérant de l’expérience de conduite. Et cela n’oblige pas vos parents à payer plus. Choisissez une voiture d’occasion et souscrivez une assurance automobile au tiers. Pour votre première voiture, pas besoin de faire des folies ! Dans une situation qui vous est familière, optez pour une petite voiture d’occasion de faible valeur. En effet, la puissance et le prix du véhicule assuré entrent dans un calcul de prime. Si la voiture n’est pas chère, il n’est pas nécessaire de souscrire une assurance tous risques. La formule de base est suffisante. Souscrivez l’assurance automobile au kilomètre. Avec ce contrat, vous ne payez plus de cotisations fixes, mais des primes flexibles en fonction de votre trajet. Si vous utilisez rarement une voiture, c’est l’idéal.

Comparer les assurances auto jeunes conducteurs afin de faire le meilleur choix

Qu’il soit jeune ou non, chaque conducteur et acheteur d’une nouvelle voiture devrait avoir une réponse de base au moment de choisir et de déterminer le type d’assurance automobile qui lui convient. Surtout, le jeune conducteur reste un conducteur qui recherche la meilleure protection pour son véhicule au meilleur prix. Il est donc impératif d’adapter votre contrat d’assurance auto en fonction du type de véhicule que vous possédez et du type de véhicule que vous utiliserez. L’assurance au tiers avec assurance responsabilité civile peut être économiquement intéressante, mais sa couverture en cas d’accident est encore très limitée. Ainsi, pour les jeunes conducteurs qui viennent d’obtenir un permis de conduire et possèdent un véhicule relativement neuf, il est primordial d’augmenter votre protection en cas d’accident. En revanche, une protection complète n’est pas forcément économiquement idéale pour les jeunes conducteurs. Ensuite, il est nécessaire de tirer pleinement parti de la concurrence et de comparer différentes offres d assurance. N’hésitez pas à utiliser un comparateur d’assurance auto pour demander des devis d’assurance auto en ligne auprès de différentes compagnies afin de gagner un temps précieux.