À chaque situation professionnelle sa garantie santé

assurance santé

En France, la situation professionnelle d’un employé détermine l’assurance santé qui lui est adaptée. En effet, un jeune qui vient d’entrer dans le monde du travail ne pourrait pas avoir la même garantie santé qu’un employé qui partira bientôt  à la retraite. De même, un cadre qui travaille au sein d’une grande entreprise ne pourrait pas avoir le même type d’assurance santé qu’un travailleur indépendant. Plusieurs facteurs sont considérés par les assureurs lorsqu’une personne souhaite souscrire à une assurance santé tels que l’âge de la personne, son statut matrimonial, le fait qu’il ait ou non des enfants à charge… En plus de ces facteurs, les étapes que traverse l’employé dans sa situation professionnelle sont déterminantes : est-ce qu’il vient d’être embauché dans l’entreprise ? S’agit-il d’un jeune cadre de l’entreprise ou d’un senior ? Travaille-t-il pour la fonction publique ou pour une entreprise privée ?

L’assurance santé pour la fonction publique

Même pour deux employés qui ont comme travail un emploi public, leurs mutuelles santés peuvent être différentes. Pour la fonction publique, les employés sont affiliés à un régime spécial qui peut varier selon qu’ils soient professionnels de santé, agents de l’Etat ou agents territoriaux. De plus, la souscription à une mutuelle n’est pas obligatoire même si elle est fortement conseillée. Actuellement, de nombreux assureurs comme mgas.fr accompagnent les employés dans le choix de la garantie santé la mieux adaptée. Par exemple pour un agent travaillant dans un Ministère, la mutuelle fonction publique d’Etat est préconisée. Cette mutuelle peut être prise en plus de l’assurance obligatoire dont bénéficie déjà l’employée afin de couvrir contre d’éventuels cas d’invalidité ou d’arrêts forcés de travail. Particulièrement pour les employés du Ministère des Affaires Sociales, la mutuelle proposée aide à combler le reste à charge sur la mutuelle obligatoire et parfois même peut servir à totalement le supprimer.

 

L’assurance santé dans une entreprise privée

Dans une entreprise privée, les mutuelles diffèrent selon le statut de l’employé. Pour le jeune actif qui vient d’être embauché, il y a généralement un contrat collectif proposé par la société. Mais il se peut qu’il choisisse un contrat individuel pour lui et sa famille. Les cotisations à payer varient selon les couvertures octroyées par la suite. Pour les cadres, la protection en matière de santé est beaucoup plus approfondie, car les assureurs adaptent réellement les offres des adhérents en fonction de leur besoin. En effet, l’employé peut prévoir des soins dentaires, des consultations avec des spécialistes, l’accouchement, les soins optiques… et en demander le remboursement par l’assurance. Enfin, pour les employés qualifiés de seniors, la mutuelle peut être revue et adaptée pour convenir aux états de santé de chacun dont l’âge est déjà proche de la retraite. Cette décision est importante, car elle pourra garantir que l’individu sera bien assuré une fois qu’il partira en retraite.

L’assurance santé pour les travailleurs indépendants

Pour les travailleurs indépendants qui ne sont pas des salariés, ils sont soumis à un régime obligatoire. En plus de ce régime, ils peuvent souscrire à une mutuelle santé puisque le remboursement des dépenses de santé procuré par le régime obligatoire n’est pas très élevé. De plus, le risque pour ces individus est que l’arrêt de leur activité entraînerait la perte de revenu pour cette personne. En effet, les personnes qui se trouvent dans cette catégorie sont nombreuses : les artisans, les commerçants ou même des dirigeants de petites entreprises. En fonction des besoins de chacun, ces personnes peuvent souscrire à des mutuelles, mais généralement plus la cotisation payée est faible, plus les niveaux de remboursement des soins sont faibles. Les autoentrepreneurs peuvent toutefois bénéficier de contrat spécifique avec des tarifs avantageux.