Jésuites et nouvel ordre mondial : détails et précisions

Jésuites

L’ordre des Jésuites est une des nombreuses organisations affiliées à la religion Catholique à but de vie religieuse. Principalement composé d’hommes, il se nomme la compagnie de Jésus. La compagnie de Jésus prend source en 1539 par saint Ignace de Loyola, saint François-Xavier et Pierre Favre. Vers 1540, sa création est approuvée par le pape Paul III puis dissoute en 1773 et par la suite rétablie en date du 1814 sous le règne du pape Pie VII. Depuis le début du XXIe, les jésuites ne comptent pas moins de 17 000 membres représentant ainsi une congrégation très masculine très importante, devancé de peu par la branche franciscaine. Comme toute organisation religieuse, les jésuites honorent trois vœux. Vœux de pauvreté, de chasteté et le troisième qui est d’obéissance. Mais dans la pratique, il existe un dernier vœu, propre au jesuite qui est celui d’obéir spécialement au pape. 

L’ordre des jésuites, c’est quel genre d’organisation ?

Faisant partie de la compagnie de jésus, l’ordre des jésuites fait partie des trois plus grands ordres de l’Église catholique Romaine. À la tête de l’ordre des jésuites, se trouve un préposé général qui y est nommé à vie ou sauf si ce dernier démissionne de ses activités. Il existe de nos jours environ 3000 jésuites en Amérique-latine, 3700 jésuites indiens, 2600 Américains à peu près 400 en France et 1800 travaillent sur le continent africain. Le nom « Compagnie de Jésus » leur a été imposé dans le but de rappeler les actions de Jésus sur terre. La Compagnie de Jésus a pour devise « Ad majorem Dei gloriam » traduit de manière simple « pour la plus grande gloire de Dieu ». Les Jésuites sont vus en partie comme une organisation paramilitaire, de par la nature de son créateur, mais aussi comme des prêtres ordonnés. Pour en apprendre plus, visitez www.educationjesuite.info.

Quelles sont leurs missions

Ayant pour objectif d’instruire la jeunesse, c’est à travers leur action que l’église a pris connaissance de son pouvoir. Les Jésuites sont donc à l’origine de bon nombre d’écoles à université à travers le monde, comme le lycée Louis-Le-Grand. En tant qu’organisation éducative, ils sont régis par une réglementation très rigoureuse. Le manuel rédigé vers 1598 mis à jour en 1987 regroupe ses règles. Du fait de sa rigueur, les institutions éducatives à travers le monde forment les élites. Ainsi, plusieurs dirigeants ont été formés par les jésuites comme Bruno le Maire, Bill Clinton. Outre leur vocation d’éducation, ils ont aussi une vocation d’évangélisation, contribuant à la démocratisation de la vie religieuse. Évangélisant ainsi l’Asie, l’Amérique latine ou encore l’Afrique.

Un nouveau monde ?

Mais trop souvent les jésuites sont associés au concept de nouvel ordre mondial. Le nouvel ordre mondial est perçu comme un concept basé sur la géopolitique. L’objectif est la création de l’unipolaire politique à travers le monde. Où toutes les décisions organisationnelles, gouvernementales, sont regroupés. En d’autres termes, le nouvel ordre mondial se définit comme une consolidation un seul gouvernement, plus de limites de territoire ou d’origine et financier. Mais plus encore, le nouvel ordre mondial a pour but de contrôle totalement toutes les sources de richesse, d’information et d’opinion. Selon de la notion conspirationniste, le concept de nouvel ordre mondial tend vers une notion de contrôle, où tout est dicté à la personne.