Actualités et conseils santé au féminin

conseils santé au féminin

La santé des femmes est importante. En plus d’être le centre de genèse d’une vie, c’est une combattante qui a déjà surmonté beaucoup d’obstacles dans sa vie. Et non les moindre. La douleur, les maladies, l’esprit tourmenté, le jugement de l’entourage… constituent les luttes au cours de sa vie.

Elles doivent se méfier des infections sexuellement transmissibles

Il existe des milliers de bactéries, de virus et de champignons qui peuvent être transmis sexuellement. Des extraits : l’herpès, la syphilis, le SIDA, la gonococcie et même l’hépatite B. Il ne faut pas oublier la présence du papillomavirus qui est très néfaste et dangereux pour la femme, surtout si celle-ci est jeune. Même si cette maladie est guérie, elle laisse des séquelles au niveau des cellules du col de l’utérus. Le sujet n’a pas conscience de ce changement mais un jour, quand la femme sera âgée ou atteint presque la ménopause, le cauchemar-réalité commence. Bonjour cancer du col de l’utérus avec ses métastases et ses infiltrations sous-jacentes. Parler de cancer signifie parler de pathologie grave. La prise en charge de la maladie et la qualité de vie de la femme sont des motifs de désespoir. Alors que le papillomavirus ne manifeste aucun signe chez l’homme dont on pourrait se prévenir.

Les règles et le comptage des cycles sont de vraies tâches qu’elles n’ont jamais négligées

On apprend à l’école qu’une femme a un cycle régulier de vingt-huit jours. Et qu’en est-il de celles qui en ont des cycles courts, longs ou irréguliers ? Qu’en est-il de celles qui souffrent de règles qui ont une durée plus longue ? Elles se sentent anormales. Le bien-être et la santé des femmes sont ici bouleversés. Les médecins leurs prescrivent souvent des pilules contraceptives pour corriger leur problème. Mais à quel prix ? La pilule contraceptive, comme son nom l’indique, empêche la femme d’avoir un enfant. Il ne faut pas non plus ignorer que c’est un facteur de risque de maladies cardio-vasculaires. Et que sa prise est contre-indiquée en cas de diagnostic de celles-ci. Il faut noter que la prise de ses médicaments ne protège pas contre les maladies sexuellement transmissibles.

Le désir de grossesse par n’importe quel moyen

Un enfant est une bénédiction pour certaine croyance. C’est aussi le fruit d’un amour de deux personnes. Même si la femme en désire tellement, il se peut qu’elle soit contrainte de reporter sa grossesse ou pire qu’elle ne peut pas être enceinte. Pour ce qui est du premier cas, quelle que soit la raison, la contraception temporaire est une solution. La pilule contraceptive est adaptée à celles qui n’ont pas encore eu d’enfant. Les injections et des implants sont réservées à celles qui veulent espacer la naissance de ses enfants ou de limiter leur nombre. Ces deux dernières ont une réversibilité relativement lente, c’est pourquoi, il est nécessaire que la femme sache ce qui l’attend. Pour ce qui est du deuxième cas, l’acupuncture et grossesse font bon ménage. L’acupuncture peut faire des miracles grâce à la stimulation du chakra par l’aiguille utilisé.