Recherche scientifique : pourquoi on a toujours recours aux animaux ?

Le fait de se servir des animaux pour effectuer des recherches scientifiques entraine plusieurs sujets de débats. On note, pourtant, que le progrès médical est et le bien-être des animaux sont compatibles. Plusieurs espèces animales font souvent l’objet de recherches scientifiques et d’expérimentation animale pour comprendre des mécanismes biologiques.

Des exemples pour illustrations

Parmi les différents succès de la Recherche scientifique animale, on peut citer quelques exploits. En premier, il y a l’insuline. Cette solution utilisée pour soulager le diabète a été découverte il y a plus de 90 ans. Avant d’être injecté chez les diabétiques, l’insuline a été utilisée par les expérimentateurs chez certains animaux. En second lieu, il y a les médicaments contre le VIH. Les scientifiques ont testé ce remède chez les animaux avant d’utiliser ces traitements chez les humains. Ces médicaments permettent surtout de limiter la multiplication du virus dans l’organisme du séropositif. Outre ces deux exemples, d’autres illustrations permettent encore de témoigner ce l’exploit de l’expérimentation animale dans le domaine médical.

L’expérimentation animale, devenue utile en recherche scientifique

L’expérimentation animale est devenue utile et obligatoire dans le domaine médical. D’après les scientifiques, les fins expérimentales sur les animaux conduisent à de véritables exploits scientifiques. Ainsi, il est difficile de se passer de cette pratique. En effet, il n’existe pas de meilleures alternatives à l’expérimentation animale. Avec le fait que les modèles animaux évoluent dans le temps, celle-ci aide à anticiper les problèmes.

Toutefois, il y a d’autres alternatives à l’expérimentation animale permettant la Conservation des espèces animales. On note le cas de la culture cellulaire ou l’in vitro et du modèle informatique ou l’in silico. Plus de la moitié des recherches biologiques sont basées sur l’in vitro. Cette solution a, pourtant, ses limites. Elle n’a pas la capacité de refaire la particularité d’un organisme vivant.

La spécificité de l’expérimentation animale

Les animaux ont la même physionomie que les êtres humains. Comme les Hommes, ils possèdent des organes, des os, un système nerveux…Les espèces animales sont ainsi les plus adaptées à des recherches scientifiques.

La plupart des animaux qui font l’objet d’expérimentation en laboratoire sont des mammifères. Parmi ceux, on peut citer des Rats, des Souris, des Lapins et des Cochons d’Inde. En France, près de 2 millions d’animaux sont utilisés en laboratoire pour des fins expérimentales. Certes, pour préserver les espèces animales, il faut réduire le recours à des animaux dans le domaine de la recherche scientifique, mais l’utilisation des Hommes à leur place est, pourtant, inacceptable. Cela risque de causer de fortes douleurs ou de maladies voire la mort de ces êtres humains. Bref, l’expérimentation animale est inévitable.